Nicolas de Coulon

La cure-type

Elle se déroule au cabinet du psychanalyste, celui-ci étant assis dans un fauteuil derrière le patient qui est allongé sur un divan.

Le rythme est intense puisqu’il s’agit de 3, 4 voire 5 séances par semaine et qu’elle va durer habituellement plusieurs années. C’est justement cette intensité qui va permettre les changements en profondeur que l’analysant espère quand il entreprend cette démarche exigeante mais susceptible de l’aider durablement.

SPIP | | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0